Séminaire Quelles autonomies ? - Rencontre #1
Thursday 23 November 2017, 19h00 » 22h30

Séminaire Quelles autonomies ? - Rencontre #1

Jeudi 23 novembre 2017, à 19h

 

Qu'en est-il des formes de transmission de l'expérience psychoactive, de la résistance face aux institutions ?

avec Alessandro Stella et Anne Coppel

 


Pour cette première rencontre du séminaire Quelles autonomies ?, qui s'inscrit dans le prolongement des deux années du séminaire Pratique de soins et collectifs, Josep Rafanell i Orra invite l'anthropologue italien Alessandro Stella et la spécialiste des politiques sociales Anne Coppel.

Son intervention portera sur nos rapports aux drogues, sur les paradoxes de l'injonction à l'autonomie individuelle qui se noue autour de l'action des institutions médicales, psychiatriques, policières et judiciaires. Et ceci dans un contexte où perdure la criminalisation et la pathologisation des usages de substances psychoactives et du phénomène de la dépendance. Qu'en est-il de la transmission de l'expérience psychoactive? N'exige-t-elle pas des formes de résistance face aux institutions? Comment fabriquer des alliances entre les formes d'entraide et d'auto-support des usagers de drogue et des soignants ?

Anne Coppel est spécialiste des politiques sociales. Elle a mené des nombreuses recherches dans les univers des usages de drogues mais aussi, plus généralement, sur la question du soin. Activiste, elle est une figure historique des politiques d'auto-support et de la réduction de risques. Auteur de nombreux ouvrages, on rappellera son livre Peut-on civiliser les drogues ? De la guerre à la drogue à la réduction des risques, Éditions La Découverte, 2002.

Alessandro Stella, ancien membre de Potere operaio, puis de l'Autonomie ouvrière en Italie, est directeur de recherche en anthropologie historique au CNRS et enseignant à l'EHESS. Il a publié reccement "Années de rêves et de plomb. Des grèves à la lutte armée en Italie (1968-1980)", Agone éditeur, 2016.

Nous compterons pour notre discussion avec David Dupuis, anthropologue, ayant réalisé une thèse sur l'usage de l'ayawaska dans les pratiques néo-chamaniques.

 

 

----------

Entrée libre sur réservation à
reservation@leslaboratoires.org ou au 01 53 56 15 90

----------

 

 

Caterina Rafanell, Ville fantôme 2, 2017
_ plaque de cuivre gravée, travaillée _ tous droits réservés