« Tout le monde a des pratiques. Des pratiques intimes ou collectives, spirituelles ou corporelles, originales ou banales ; des pratiques inventées, des pratiques apprises, des pratiques plaisantes ou fastidieuses, des pratiques sociales ou invisibles. Des habitudes se sont doucement constituées en rituels - faire la vaisselle, de la couture, la prière, du shopping, de la boxe, se raser, roder, prendre les transports en commun, poster des vidéos, photographier des canettes dans la rue, écouter du reggae, se promener dans des chantiers.
Ma pratique est de collecter des pratiques. Avec le projet de l’Encyclopédie Pratique, collecte d’Aubervilliers, je souhaite créer un corps vaste de pratiques des habitants de la ville et des habitués des Laboratoires qui seront éditées dans un livre et serviront de matériaux à une pièce chorégraphique ».

Lenio Kaklea

 

 

Pour sa résidence aux Laboratoires d’Aubervilliers démarrée en janvier 2017, Lenio Kaklea a déployé un projet qui s’est ancré sur le site et le contexte spécifique d’Aubervilliers. Ce projet site-specific s’est attaché à interroger l’idée de corps social via la création d’une Encyclopédie Pratique, et plus précisément d’une collection des pratiques corporelles liées à Aubervilliers et aux habitués des Laboratoires.

Nourrie de textes anthropologiques tels que Les Techniques du corps, de Marcel Mauss publié en 1934

    « J’appelle technique un acte traditionnel et efficace et il doit être à
      la fois traditionnel et efficace. Il n’y a pas de technique ou de
      transmission sans tradition. Voici comment les humains se différencient
      des animaux : par la transmission de leurs techniques et probablement
      par la dimension orale de leur transmission ».
      __ Marcel Mauss, Les Techniques du Corps (1), 1934.

et de la pensée du sociologue et historien Richard Sennett, via notamment son texte La Culture du nouveau capitalisme, Lenio Kaklea a mené un travail de recherches et d’enquêtes sur le territoire d’Aubervilliers afin de cerner et mettre à jour la grande diversité des mouvements dans la culture humaine. L’objectif de ces recherches a visé la réalisation d’un catalogue des pratiques aussi diverses que multiples, propres à la ville d’Aubervilliers.

Un première forme de ce projet a été produit et présenté dans le cadre de la résidence artistique À Domicile en septembre 2016 à Guissény (village de 1.886 habitants situé en Bretagne). Le projet y avait rassemblé une collection de 48 pratiques corporelles, présenté au publique sous la forme d’une installation et d’une conférence. Dans le cadre de sa résidence aux Laboratoires, Lenio Kaklea a fortement développé ce travail et la collecte qui l’accompagne auprès des albertivillariens.

Le processus du travail s’est organisé en trois temps. Le premier moment, celui de la collecte auprès des habitants, a nécessité l’arpentage du territoire pour aller à la rencontre des pratiques à collecter, travail de terrain intense et riche. Dans un second temps, les réponses recueillies ont fait l’objet d’un processus de compilation, retranscription et traduction pour devenir de courts textes-portraits. Ce temps d’écriture a été réalisé par Lenio Kaklea et Lou Forster. Il aboutit à la publication de ces textes-portraits, sorte de portrait d’Aubervilliers, dans un livre intitulé Encyclopédie pratique Portraits d’Aubervilliers.

Ces réponses sont également devenues la matière première à la création d’une pièce chorégraphique, solo porté par Lenio Kaklea, qui se penche sur ce paysage des corps sociaux, sous le titre Portraits Choisis.

Au cours de son enquête, Lenio Kaklea a rassemblé près de 300 récits témoignant de la diversité des habitudes, rituels et métiers exercés par les groupes et les individus qui peuplent cette ville de la périphérie parisienne.

L’Encyclopédie pratique propose de découvrir la répétition organisée des gestes, les rythmes et les temporalités qui s’immiscent dans la ville, les modes de transmission mis en œuvre pour faire société. Á travers la voix de ces acteurs et actrices, la chorégraphe invite à considérer ce domaine de la pratique où le sujet se construit dans l’action. Elle donne à voir un paysage troublé qui reflète une société et un territoire, les mutations dont ils sont le lieu, les luttes, les résistances et les adaptations qui s’y jouent. On y aperçoit des pratiques aussi variées qu’adopter un arbre, vivre le vertige sans basculer dans le vide, aller à l’école, sortir de l’ennui, se désengager du capitalisme, aider une proche malade… Derrière ces existences qui se déploient le temps d’une minute, d’une heure, d’une journée ou d’une vie, ce sont des gestes qui s’inventent, des corps qui s’imaginent, se cherchent et se (re)construisent, s’inscrivant en écho à la démarche chorégraphique portée par Lenio Kaklea.

Á l’occasion de la présentation de la pièce de danse, du mercredi 7 au samedi 10 mars 2018 aux Laboratoires, le livre en vente aux Laboratoires est également mis à la disposition du public pour consultation, accompagnés d’un court film réalisé par Lenio Kaklea, Portrait|7 : Maryse Emel, où l’artiste « expose une journée de travail en studio avec Maryse, philosophe et habitante de la ville ».



 

image_tous droits réservés

 





__________________________

Encyclopédie Pratique, collecte d'Aubervilliers est un projet de Lenio Kaklea réalisé avec la collaboration de :
Lou Forster (chercheur curator)
Oscar Lozano (assistant de recherche)
Agnès Henry/extrapole (accompagnement en administration)
et Anne Becker/bureau PLATÔ (production et diffusion).

et a reçu le soutien du Département de la Seine-Saint-Denis.

 

 


__________________________

(1)  Les Techniques du corps est une conférence prononcée par Marcel Mauss, le 17 mai 1934 devant la Société de Psychologie, et publiée pour la première fois par le Journal de Psychologie, vol. xxxii, no 3-4, 15 mars-15 avril 1935. Marcel Mauss y étudie la notion de « technique du corps », et ses variations entre les cultures.