Rémy Héritier est né en France en 1977. Il vit à Paris.
A l’issue d’un processus de travail de deux ans, il crée aux Subsistances à Lyon, en juin 2005 la pièce Arnold versus Pablo. Il présente en septembre de la même année Archives, performance pour six danseurs et un vidéaste dans le cadre des Soirées Nomades de la Fondation Cartier pour l’art contemporain. Il poursuit jusqu’en 2007 une collaboration avec l’écrivain Christophe Fiat sur le projet La reconstitution historique créé au théâtre de la Bastille en mai 2006 ainsi que pour La jeune fille à la bombe créé au Festival d’Avignon 2007. A l’invitation du FRAC/ le Plateau et du Parc de la Villette, il présente domestiqué coyote, performance dans le parc de la Villette en juillet 2006. En mai 2007 il a créé au Vivat d’Armentières la pièce Atteindre la fin du Western. En 2007-2008 il est invité à travailler en résidence dans différents lieux en France et à l’étranger (la Malterie à Lille, Çati Dans à Istanbul, 5th Bafa Meeting en Turquie). Il fait aussi parti du projet EXPEDITION european platform for artistic exchange accueilli en résidence au Gasthuis à Amsterdam, Brut à Vienne et aux Laboratoires d’Aubervilliers. En mars 2008 il crée Dispositions au Tanzquartier Wien dans le cadre de la «curated series» de Philipp Gehmacher intitulée Still Moving. De janvier 2008 à mars 2009 il a été artiste associé aux Laboratoires d’Aubervilliers pour la création de Chevreuil. En septembre 2009 il présente Facing the sculpture aux Bains::Connective à Bruxelles. En février 2011 il crée Une étendue au Phénix, scène nationale de Valenciennes.
Il poursuit également des projets à long terme avec Laurent Pichaud dont une pratique de jeux chorégraphiques mettant en jeu les regards, paroles et a priori portés sur la danse par des spectateurs (non spécialistes) ou des spécialistes (artistes, chercheurs, programmateurs…) dans des dispositifs privés ou publics.
Depuis 2002, il développe des projets de recherche qui réunissent différents artistes, comme pour Campagne(s)? en 2003, 2004, 2007 et 2008, et objets en question-réponse en 2002. Ces laboratoires ont réunis Albane Aubry, Ondine Cloez, Maeva Cunci, Mattieu Delaunay, eRIkm, Christophe Fiat, Audrey Gaisan Doncel, Rémy Héritier, Hélène Iratchet, Arantxa Martinez, Annabelle Pulcini, Delphine Sainte-Marie, Eric Yvelin.
Depuis 1999 il a été interprète auprès de Lluis Ayet, Christophe Fiat, Philipp Gehmacher, Mattieu Kavyrchine, Jennifer Lacey, Latifa Laâbissi, Mathilde Monnier, Laurent Pichaud, Sylvain Prunenec, Carole Rieussec, Loïc Touzé, Laurent Chétouane…
Il enseigne régulièrement dans des lieux tels que le Tanzquartier Wien, à l’Arsenic Lausanne, Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Villeneuve d’Ascq, Çati Dans à Istanbul, EXERCE Centre chorégraphique national de Montpellier, Tshek Summer Dance School Moscou…
Depuis 2005, son travail a été présenté par les Laboratoires d’Aubervilliers, les Spectacles Vivants – Centre Pompidou, la Fondation Cartier pour l’Art Contemporain, le Centre National de la Danse, les Subsistances-Lyon, le Plateau- frac Ile de France, le Parc de la Villette, Montpellier Danse, le festival Latitudes Contemporaines, Tanzquartier Wien, PACT Zollverein – Essen, Kaaitheater- Bruxelles…

Voir http://remyheritier.net/