La Mosaïque des Lexiques, rendez-vous public mensuel, aura lieu le premier vendredi de chaque mois à compter du 1er février 2019. 

Revue vivante et joyeuse, elle a pour principe de rassembler un nombre variable de contributeurs : plasticiennes, plasticiens, chorégraphes, journalistes, traducteurs, traductrices, écrivains publics, poètes, enseignantes et militants, militantes et enseignants, philosophes, quidams, artistes hors catégories, toutes et tous a priori préoccupés par le choix des mots et soucieux des façons de parler. 

En bref, on y causera, traduira, chantera, dansera, fêtera chaque fois le mois nouveau.

Au sommaire, pourront se succéder une chanson, un exposé, une lecture croisée, des conversations préparées ou impromptues, une danse, un débat multilingue, des statistiques ou un discours en langue des signes, etc.
Tout contributeur sera libre d’intervenir une seule fois ou de façon épisodique au long de l’année, seul ou associé, pour dix minutes ou pendant une heure.


Les soirées de l’année 2019 déclineront de manière flexible les thèmes suivants : « le choix des mots », « traduction et langue maternelle », « yaourt et babil », « le vocabulaire d’entreprise », « le vocabulaire des luttes », « genre et grammaire », « mensonges et récits de seconde main », « lexique de la critique d’art et des programmes culturels », « Alphabet »,  « le langage des morts », « le langage des animaux », « botanique (classements et nomenclatures) », etc.


Les contributeurs de la Mosaïque des Lexiques sont :

- Antoinette Ohannessian, artiste plasticienne ayant tenté d’enseigner l’alphabet à des animaux ;
- Hélène Mourrier aka H, un-e graphiste et un-e plasticien-ne élevé-e
au dessin vectoriel, au transféminisme et au son des clubs TransPédéBiGouines ;
- Gérard Lefort, écrivain ex-rédacteur au journal Libération ;
- Valentin Levandowski, ses principales inspirations sont la grammaire française, la psycholinguistique, les stand-up comedies et le slapstick ;
- Françoise Goria, photographe « acteur de la photo-phrase » ;
- David Poullard & Guillaume Rannou, étireurs de langue figée intervenant du confetti à l’inscription monumentale en passant par l’affiche et le livre ;
- Pascal Poyet, poète et traducteur ;
- Elsa Michaud & Gabriel Gauthier, une chorégraphe et un écrivain à la recherche d’une matière sans auteur ;
- Jean-Baptiste Veyret-Logerias, danseur, chanteur, explorateur de signes et arpenteur de systèmes de signes ;
- Pauline Le Boulba, critique affectée, elle répond à des danses en dansant et en écrivant des chansons, des raps, des poèmes, des essais ;
- Phoenix Atala, artiste plasticien quoique multidisciplinaire ;
- Arnaud Labelle-Rojoux, artiste en tout genre ;
- Olivier Cadiot, écrivain ;
- Mette Edvardsen, chorégraphe du langage, elle transmet des livres oralement ;
- Laurent Goldring, plasticien vidéaste ;
- Fred Léal, 95% médecin 5% écrivain ;
- Tom Johnson, compositeur minimaliste ;
- Fabrice Villard, musicien pédagogue ;
- Ondine Cloez, danseuse et chorégraphe ;
- Esther Ferrer, performeuse ;
- Diederik Peeters, fantaisiste conceptuel ;
- Fabrice Reymond, écrivain fragmenteur ;
- Madeleine Aktypi, plasticienne et théoricienne polyglotte ;
- Grand Magasin, artistes infra-disciplinaires.

 

La première Mosaïque des Lexiques, intitulée « choisir ses mots » se tiendra le vendredi 1er février 2019 à 20h aux Laboratoires d’Aubervilliers. Un bal concluera cette soirée inaugurale.

 

 

images / © Grand Magasin